Le Hellfest a la guitare désaccordée

Collège Saint Blaise / Vertou 4ème // 12 mai 2021

Légende photo : Lenny BARANGER, Jean ROGER, Paul FAVREAU, Yoann LE NEVE et Evan GARAND au siège social du Hellfest, à Cugand Auteur : Richard Roger

Le Hellfest, un des plus grands festivals d’Europe, situé à Clisson, est dans une situation délicate. Yoann LE NEVE, directeur associé à Ben BARBAUD, s’interroge sur la prochaine édition 2022.

Annulé le 9 avril 2020, le Hellfest prévoyait environ 250 artistes sur scène. Il comptait fêter sa 15ème édition en grande pompe, encadrés par près de 500 salariés et plus de 4 000 bénévoles à l’œuvre. Lors de l’annonce des restrictions sanitaires en raison de la pandémie de covid-19, Yoann Le Neve n’était pas vraiment étonné : « Ce n’était pas une grande surprise. En février 2020, on a senti le vent tourner et début mars, on voyait vraiment le truc arriver. » Au même moment, certains festivals annulaient comme le célèbre Glastonbury en Angleterre, car les artistes se désengageaient. « Par conséquent, les derniers festivals qui se résignaient à maintenir leurs dates s’arrachaient les rares artistes disponibles. »

Cette année, le Hellfest s’est à nouveau prononcé sur la seconde annulation consécutive du festival. Les cofondateurs ont tenté d’attendre le dernier moment pour annuler espérant encore maintenir l’édition 2021. Mi-février, Yoann Le Neve affirmait : « On n’a pas la possibilité de tout décaler, car le festival est tributaire des tournées des artistes. » Comment pouvaient-ils maintenir un spectacle de musiques extrêmes d’une telle ampleur avec seulement 5 000 personnes en places assises ? Habituellement, le festival accueille plus de 180 000 personnes venant de toute l’Europe durant 3 jours! Le plan d’urgence de Roselyne Bachelot annoncé le 18 février dernier n’a pas laissé le choix aux dirigeants du Hellfest. L’annulation définitive de l’édition 2021 est ainsi annoncée avec regret par Ben Barbaud, créateur du festival.

Jusqu’à fin février, les 19 salariés à plein-temps et les 5 salariés semi-permanents étaient au chômage partiel. Pour l’instant, le Hellfest ne touche pas les aides de la D.R.A.C (Direction Régionale des Affaires Culturelles). Faire un appel aux dons n’est pas non plus une alternative car les festivaliers qui viennent parfois de très loin, payent déjà cher leur entrée. Le Hellfest a toutefois déjà reçu plusieurs dons ponctuels de festivaliers sans aucune incitation. Par ailleurs, la grande majorité des participants n’ont pas demandé le remboursement de leur pass 2020, aidant ainsi l’association Hellfest à maintenir à flot ses comptes … Le hard-rocker est généreux et a bon cœur !

Tout le monde attend maintenant avec impatience la 15ème édition en 2022. A défaut de lever les doigts en signe de cornes, on les croise !

Evan GARAND, Jean ROGER, Lenny BARANGER et Paul FAVREAU.

Modalités d’envoi des articles

Attention !

L’ensemble des articles + illustration doit être transmis à celine.troffigue@loire-atlantique.fr et cecile.brochard@loire-atlantique.fr jusqu’au 2 avril 2021

L’article web enrichi est à transmettre en ligne sur la plateforme dédiée via votre espace personnel jusqu’au 2 avril 2021 : https://classespresse.loire-atlantique.fr/wp-admin


Les productions radiophoniques finalisées seront transmises par Jet FM à celine.troffigue@loire-atlantique.fr et cecile.brochard@loire-atlantique.fr au plus tard le 2 avril 2021.